Association Capucine & Cie
Association Capucine et compagnie
Crickette
Association Capucine et compagnie
Mika
Association Capucine et compagnie
Vicky
Association Capucine et compagnie
Candice & Vicky
L'arthrose chez le chien et le chat

Votre chien a du mal à sortir de son panier le matin ? Votre matou ne peut plus sauter sur les meubles ? Peut-être souffrent-ils d’arthrose.

L’arthrose est une affection des articulations. Elle correspond à une “usure” des cartilages avec des modifications et des irrégularités des os sous-jacents.

Les causes d’arthrose

L’arthrose peut être primitive (elle apparaît classiquement avec l’âge sans qu’une cause précise ne puisse être nettement identifiée) ou secondaire. Elle est alors la conséquence de traumatismes ou maladies que l’animal a pu subir au niveau des articulations : des malformations osseuses génétiques, des lésions du cartilage, des déchirures des ligaments, des maladies des os, un surpoids ou une activité physique abusive et non appropriée à la condition physique de l’animal, sont des facteurs qui vont induire des contraintes sur les cartilages et une inflammation de l’articulation. Les cartilages s’abîment, les os sous-jacents prolifèrent : l’arthrose s’installe.

Les symptômes

Chez le chien, l’arthrose se manifeste par une douleur et une raideur “à froid”.  Il a du mal à se lever et à se déplacer le matin ou après un long repos dans la journée. Une boiterie d’un ou plusieurs membres est possible.

Les vieux chiens peuvent être handicapés au quotidien à cause de l’arthrose. Ils n’arrivent plus à monter et descendre les escaliers, à grimper dans la voiture...

Le chat qui souffre d’arthrose change ses habitudes de locomotion. Il ne saute plus, il se déplace moins.

L’arthrose est certes plus fréquente chez le chien que chez le chat mais ces derniers sont néanmoins très souvent concernés ! Seulement, les symptômes sont généralement moins faciles à déceler par le propriétaire.

Le traitement

Si votre chien ou votre chat présente un de ces symptômes, il faut consulter votre vétérinaire. Il vous donnera un traitement adéquat, afin de soulager votre animal.

Selon les cas, plusieurs solutions peuvent être envisagées :

- Des traitements anti-inflammatoires, notamment en cas de crise arthrosique aiguë,

- Des traitements par injections, permettant d’améliorer l’irrigation et la lubrification de l’articulation,

- Des protecteurs des cartilages, suppléments nutritionnels administrés en entretien pour prévenir la dégradation du cartilage

- Une alimentation spécifique adaptée.

Les moyens de prévention

Le mieux serait de pouvoir éviter ces problèmes d’arthrose qui créent beaucoup d’inconfort pour nos petits compagnons à  4 pattes. Pour cela, il existe différents moyens de prévention:

- Faire attention au poids de votre animal !

Un chien ou un chat en surpoids exercera plus de contraintes sur ses articulations et aura beaucoup plus de risques de souffrir d’arthrose.

- Lui donner une alimentation adaptée :

Il existe des croquettes vétérinaires spécialement formulées pour  prévenir l’arthrose et protéger les cartilages. Elles contiennent une association de glucosamine et chondroïtine sulfate qui aident à protéger les cellules articulaires ainsi que des acides gras essentiels qui ont des propriétés anti-inflammatoires et qui contribuent à diminuer la douleur.

Ces croquettes vétérinaires ont donc une action bénéfique directe aussi bien sur la douleur que sur l’entretien des cartilages.

A défaut d’utiliser cet aliment, il est possible de complémenter la ration alimentaire avec des chondroprotecteurs (protecteurs de cartilage).

Demandez conseil à votre vétérinaire : il saura vous renseigner sur la meilleure alimentation pour votre compagnon !

- Bien traiter votre animal dès qu’il présente des troubles locomoteurs :

Veillez à ne pas laisser traîner une boiterie ou une douleur.

Des maladies ou des traumatismes ostéo-articulaires mal soignés vont très rapidement générer de l’arthrose !

Soyez donc vigilant et attentif au moindre symptôme que peut présenter votre chien ou votre chat.

Ne pas faire reproduire des animaux présentant des malformations osseuses.

La plus connue de ces malformations est la “dysplasie de la hanche” et il est reconnu que cette malformation a une forte composante héréditaire. Un dépistage est donc préconisé, grâce à des radiographies qui peuvent se faire vers l’âge d’un an en moyenne.

Ces radiographies ont un double intérêt : elles permettent, non seulement, d’éliminer de la reproduction les animaux atteints mais également de prendre, si l'animal est diagnostiqué dysplasique, les mesures nécessaires pour prévenir l’apparition rapide d’arthrose.

L’arthrose est une maladie courante chez les chiens et les chats âgés. Si malgré les méthodes de prévention, votre animal en souffre, des solutions existent !

Demandez conseil à votre vétérinaire.