Association Capucine & Cie
Association Capucine et compagnie
Crickette
Association Capucine et compagnie
Mika
Association Capucine et compagnie
Léna
Association Capucine et compagnie
Vicky
Association Capucine et compagnie
Candice & Vicky
L'obésité chez les animaux de compagnie

Aujourd’hui en France, il n’est pas rare de croiser des chats et chiens qui souffrent de surpoids. Un embonpoint qui n’est pas sans risque sur leur santé et leur bien-être. Bonne nouvelle : il est assez simple de les aider à garder la ligne.

Selon les chiffres d’un récent sondage fait sur Wamiz, 10% des propriétaires d’animaux de compagnie sondés estiment que leur animal est trop gros tandis que 25% reconnaissent que le leur souffre d’un léger surpoids. Des chiffres qui ne sont pas surprenants : en France, d’après de nombreuses recherches, 33 à 58% des chats et chiens domestiques souffrent d’un excédent de poids (surpoids s’ils dépassent de 15 à 20% leur poids idéal, obèse au-delà).

Les causes multiples du surpoids chez les animaux domestiques

En cause ? La domestication : depuis qu’ils ne sont plus livrés à eux-mêmes, chats et chiens se dépensent beaucoup moins pour survivre et mangent plus. Un mode de vie moins actif qui peut jouer aussi sur leur santé mentale : certains peuvent souffrir de stress, de dépression. Par ailleurs, la stérilisation et des maladies comme la maladie de Cushing, le diabète, l'hypothyroïdie ou l’arthrose peuvent également être à l’origine des surcharges pondérales constatées chez eux.

A terme, les animaux trop gros voient leur durée de vie diminuer, ont plus de difficultés à se mouvoir et sont sujets aux douleurs articulaires, troubles urinaires et cardio-vasculaires. Avant d’entamer un quelconque «régime», il est donc important d’emmener son petit compagnon chez le vétérinaire. Spécialiste des animaux, il sera plus à même d'identifier la cause exacte du problème et vous donnera la marche à suivre pour lui garantir une qualité de vie optimale.

De l’importance de faire faire de l’exercice à son chat ou son chien

Avant d’imposer une diète à votre animal en le rationnant, pensez donc à lui faire faire plus de sport. Oui, vraiment : plus d’activité physique peut l’aider à consommer efficacement ce qu’il mange. Sortez votre chien au moins 30 minutes par jour, promenade au cours de laquelle vous pouvez jouer à lui lancer la balle pour qu’il la rapporte par exemple. Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un chat, tentez de lui rendre ses instincts de chasseurs : faites-le courir derrières des jouets comme s’il coursait une proie, placez des gamelles d’eau et nourriture à différents endroits et hauteurs chez vous… en bref, stimulez-le !

Quelle alimentation donner à un animal trop gros ?

Sans réduire de façon drastique les quantités de nourriture – la faim peut rendre irritable, instinct de survie oblige – il est nécessaire d’adapter l’alimentation de son animal à ses besoins nutritionnels. Chiot et chaton n’ont en effet pas les mêmes besoins qu’un chien castré ou qu’un chat d’intérieur ! Si votre compagnon souffre de surpoids, c’est sûrement que ce qu’il mange ne lui convient pas d’une façon ou d’une autre : donnez une alimentation riche à des animaux jeunes ou sportifs qui tiennent moins en place, de la nourriture peu grasse mais riche en protéines et fibres à des boules de poils actives mais pas trop, des aliments humides (comme la pâtée) aux seniors…

Et surtout, n’hésitez pas à demander conseil auprès du vétérinaire lors d’un contrôle de routine : il reste la personne la plus à même de vous guider pour nourrir correctement votre animal de compagnie !