Association Capucine et compagnie
Crickette
Association Capucine et compagnie
Mika
Association Capucine et compagnie
Vicky
Association Capucine et compagnie
Candice & Vicky
Association Capucine & Cie
La prolifération chez le chat

La mort d’un million de chatons


Les chiffres sont éloquents : 1 million de chatons meurent chaque année. Décès massifs, abandons sauvages, maladies liées à la fragilité de ces petits êtres vivants..…. L’euthanasie, conséquence de notre propre comportement irresponsable, n’est pas acceptable.
Savez-vous qu’une chatte, sans moyen de contraception, peut avoir 4 portées par an soit environ 16 chatons et 150 chatons durant toute sa vie ? Etes vous prêts à les élever ? La multiplication des portées est la première cause d’abandon, de mauvais traitements et de dégradation de leur santé.

Il faut absolument faire STERILISER les chats afin d’éviter cette hécatombe. Il faut aussi savoir que c’est une aberration que de croire qu’une chatte doit avoir au moins une portée dans sa vie. La stérilisation n’est pas contre nature, du moins pas plus que l’abandon ou l’euthanasie et le décès de nombreux chatons. Elle peut être pratiquée dès l’âge de 6 mois et sans aucun danger pour la chatte.
Alors n’hésitez pas, si vous aimez votre chat, faites le STERILISER !

Chaque année des milliers de chatons voient le jour, bien plus qu'il n'y a d'adoptants, et chaque année des milliers de chats et de chatons meurent dans les refuges saturés ou doivent être euthanasiés .

Nourrissage des chats errants

Ils sont beaux ou amaigris, parfaitement agiles ou malades. Ils sont de toutes les couleurs et de tous poils. Ils habitent même très près de chez nous et ils sont totalement indifférents à notre présence : ce sont les chats harets.
Le chat haret est simplement un chat domestique retourné totalement, ou en partie, à l'état sauvage. Certains ont été abandonnés, d'autres sont nés hors de la portée des hommes et d'autres ont quitté leur domicile.
Quels que soient les humains que nous sommes, ils nous attendrissent et nous émeuvent. Nous les nourrissons d'abord de ci de là, puis régulièrement. Au premier abord, cette réaction est normale. Mais il ne faut pas que nous soyons débordés par nos émotions. En effet, on oublie vite la prolifération et très vite, on est débordé par le nombre. Souvent on ne sait plus quoi faire face aux besoins alimentaires grandissants de ces félins et on cherche alors à s’en débarrasser.

Nourrir les adultes sans contrôler les naissances est le début d'une prolifération et d’une mortalité importantes.

Très peu de ces chats sont placés dans l'entourage ou dans les familles. Leur seule solution est de les remettre dans un refuge ou une fourrière.
Les refuges et les associations sont débordés. Ils ne savent plus où donner de la tête. L'afflux de ces pauvres chats est permanent.
S'il ne faut appliquer qu'une seule règle : ne jamais nourrir de chat qui ne vous appartient pas, ce n'est pas leur rendre service.
Si vous nourrissez tout de même des chats à l’extérieur, il faut prendre vos responsabilités et les faire stériliser rapidement ( avec éventuellement l’aide d’une association ou d’une SPA ) .N’attendez pas que vous ayez 20 chats devant votre porte qui crient famine !
Ces quelques conseils éviteront la prolifération des félidés, et donc l'arrivée au refuge de centaines de chats ou chatons abandonnés dans des cartons, des sacs poubelles et même des valises.