Association Capucine & Cie
Association Capucine et compagnie
Crickette
Association Capucine et compagnie
Mika
Association Capucine et compagnie
Léna
Association Capucine et compagnie
Vicky
Association Capucine et compagnie
Candice & Vicky
La rage chez le chien et le chat
La rage est une maladie provoquée par un virus qui se propage dans l'organisme via les nerfs. La gravité de cette maladie et le risque de contamination de l'homme imposent une prévention efficace.

La rage " urbaine " et la rage " sauvage "

En Afrique, Asie, Amérique du Sud, Amérique Centrale et au Mexique, c'est le chien qui est le principal responsable de la propagation du virus de la rage dite « urbaine ». La situation est différente en Europe, où le renard est le vecteur principal de la rage dite « sauvage ». La souche « sauvage » est excrétée dans la salive du renard, du bovin et du blaireau. Le chat excrète le virus en moindre quantité, tandis que le chien l'excrète très faiblement voire pas du tout. Par conséquent, la transmission de la rage du chien à l'homme n'est qu'occasionnelle en Europe.Le chat est d'avantage exposé que le chien à la souche sauvage du virus. En effet, son mode de vie autonome, son activité nocturne et ses escapades dans la campagne augmentent le risque de rencontres avec les renards.

Transmission du virus

Le virus de la rage pénètre dans l'organisme via une morsure ou via un contact de la salive d'un animal infecté avec une plaie cutanée ou une muqueuse intacte (muqueuse buccale et intestinale lors de l'ingestion du virus). Lorsqu'un animal est mordu, les symptômes apparaissent quelques semaines à quelques mois après la contamination. Pendant cette période, le virus se multiplie dans les muscles. Ensuite, il se répand dans l'organisme via les nerfs et va se loger dans le cerveau et la moelle épinière. Puis, toujours via les nerfs, le virus peut infecter d'autres organes, tels que les glandes salivaires. Enfin, il est intéressant de savoir qu'un animal infecté qui ne montre encore aucun symptôme de la maladie n'est pas pour autant sans danger. En effet, le virus est déjà présent dans la salive quelques jours avant l'arrivée des symptômes.

Symptômes de la maladie

La maladie se manifeste sous deux formes qui peuvent coexister : l'une agressive (fréquente chez le chat), l'autre paralytique. Dans la forme « agressive », l'animal est victime de modifications de son comportement : il est nerveux, agressif, a tendance à mordre et présente une salivation excessive. La deuxième forme se manifeste par une incoordination des mouvements, une paralysie des mâchoires et des membres qui évolue en paralysie complète. L'animal peut survivre à la maladie, mais le plus souvent l'issue est fatale.

Prévention

Etant donné la gravité de la maladie, sa contagiosité, et le risque de transmission à l'homme, il est important de faire vacciner ses chiens et chats contre la rage. La vaccination se pratique dès l'âge de 12 semaines et confère une immunité de 1 ou 3 ans selon le vaccin utilisé. Il est utile de savoir que la période de validité du vaccin ne commence qu'un mois après son administration. La vaccination est obligatoire pour les animaux se rendant à l'étranger et ceux vivant en Belgique au sud du sillon Sambre et Meuse.