Association Capucine & Cie
Association Capucine et compagnie
Crickette
Association Capucine et compagnie
Mika
Association Capucine et compagnie
Léna
Association Capucine et compagnie
Vicky
Association Capucine et compagnie
Candice & Vicky
La surdité chez le chat et le chien
Votre chien ou votre chat ne semble plus réagir à vos appels ou est surpris lorsque vous l'abordez sans avoir été vu préalablement? Il convient de vérifier s'il possède une acuité auditive normale.

Acuité auditive des chiens et chats

Contrairement à nous, humains, qui entendons les sons de fréquences allant de 20 (sons bas) à 20000 (sons aigus) Hertz, les oreilles des chiens et chats sont capables de percevoir des sons beaucoup plus aigus, allant de 48 à 85000 Hertz pour le chat et 67 à 45000 Hertz pour nos amis canins. Les sons aigus non perceptibles par l'oreille humaine encore appelés « ultrasons » peuvent être produits par des sifflets spéciaux entendus seulement par nos animaux domestiques. En outre, un son de faible intensité que l'homme ne détecte pas si son origine est éloignée de plus de 4 mètres est perçu par un chien se trouvant à 25 mètres ! Grâce à cette ouie fine, votre ami peut savoir que vous approchez de la maison avant toute personne se trouvant à côté de lui!

Pourquoi est-il sourd?

Lorsque votre ami vieillit, il peut voir son acuité auditive diminuer suite au vieillissement de son oreille interne qui peut évoluer vers une surdité. Certaines maladies telles des otites chroniques ou la toxicité de certains médicaments peuvent aussi induire une surdité. Si les otites peuvent être traitées médicalement ou chirurgicalement, une autre cause de surdité touchant préférentiellement le dalmatien, le border collie, le setter anglais et les chats blancs est quant à elle irréversible: il s'agit de la surdité d'origine génétique. Parmi les dalmatiens, 5% soufrent de surdité des 2 oreilles et 15% d'une seule oreille. En ce qui concerne les chats, la surdité est liée de manière génétique à la couleur blanche. Mais tous les chats blancs ne sont pas sourds car l'anomalie génétique ne s'exprime que chez certains d'entre eux! Les chatons concernés par cette anomalie ont un développement de l'oreille interne anormal qui les empêchent d'entendre dès l'âge de 3 semaines. Enfin, il semblerait que parmi les chats blancs, les individus aux yeux bleus ont davantage de risque d'être sourds.

Reconnaître la surdité

Chez les chiens et chats, la surdité ne pose un problème et n'est facilement détectable que lorsqu'elle est bilatérale. Lorsqu'une seule oreille est concernée, l'anomalie n'est parfois détectée qu'à l'aide d'examens spéciaux. Avant l'âge de 3 semaines, votre chiot ou chaton n'entend pas les sons de son environnement et ce de manière tout à fait normale. Après cet âge, vous pourrez tester sa capacité auditive en tapant des mains lorsqu'il est assoupi et en observant son sursaut s'il vous a entendu. La mobilité de ses oreilles est également un signe d'audition. En outre, le chiot atteint de surdité peut parfois sembler agressif vis-à-vis de ses frères et soeurs car il ne perçoit pas leurs cris de douleur lors de jeux de mordillements. Chez les chiens adultes, on notera une absence de réactions aux bruits familiers et à votre voix ainsi qu'une réaction de surprise lorsque quelqu'un l'aborde sans avoir été repéré visuellement. Pour ces raisons, il est conseillé de toujours tenir en laisse votre chien sourd car il n'entendra ni votre voix lorsque vous le rappelez, ni les voitures et klaxons, ni les aboiements d'autres chiens potentiellement agressifs.

Surdité du chat

Chat sourd : quels signes doivent nous alerter ?

Différents troubles observables

Les troubles décrits ci-dessous peuvent apparaître isolément ou au contraire être concomitants. Ces signes cliniques doivent toujours vous amener à consulter un vétérinaire.

Identifier les troubles comportementaux :

  • Le propriétaire capte difficilement l'attention de son chat, notamment avec sa voix : le chat ne se retourne pas quand on l'appelle, lorsqu'on secoue un sachet de croquettes, lorsqu'il y a un bruit de jouet. Il ne réagit pas à ce qui se passe dans son dos.
  • Le chat sursaute et a souvent l'air surpris par tout événement se situant hors de son champs de vision, il éprouve des difficultés à localiser la source d'un stimulus sonore.
  • Il dort profondément et miaule intempestivement et sans à-propos. Le chat est bruyant dans ses occupations.
  • Le chat montre des signes d'hyperactivité : il se toilette de façon compulsive ou fait sans cesse le même trajet.
  • Il devient craintif ou/et agressif, il ne se laisse pas facilement approcher.

Identifier les troubles vestibulaires : il tient la tête penchée d'un côté, ses pupilles se déplacent de gauche à droite sans arrêt (nystagmus horizontal ou rotatoire), il présente des troubles de l'équilibre, tombe sur le côté, a une paralysie faciale.

Identifier les signes cliniques : le chat a les oreilles gonflées, chaudes, il se gratte, secoue la tête, a le conduit auditif sale ou infecté.

S'il vous semble que votre chat n'entend pas bien et qu'il présente les symptômes et comportements décrits ci-dessus, une visite chez le vétérinaire s'impose. Si la surdité est une conséquence d'une affection, il est possible d'intervenir avant que l'atteinte ne soit définitive, en particulier lors d'otites.

Le vétérinaire procédera à des examens notamment à l'aide d'appareils de mesures et d'imageries, ainsi qu'à des prélèvements et analyses sanguines pour en déterminer la cause et la traiter.

Prévention des otites chroniques chez le chat

Lors d'otites, les traitements auriculaires locaux prescrits par le vétérinaire doivent faire l'objet de précautions particulières puisqu'ils peuvent aggraver l'otite. Il faut les garder bien fermés à l'abri de la lumière et au frais, voire au froid (lire les recommandations) :

  • Ne pas laver les oreilles du chat si elles sont sales, l'excès de cérumen doit être traité, seul le vétérinaire procède au lavage, diagnostique la cause et la traite pour éviter une inflammation.
  • Traiter régulièrement le chat contre les parasites et votre intérieur (y compris les couchages du chat) contre les acariens.

Attention : vous devez bien respecter la posologie et la durée du traitement. Ne réutilisez pas le produit si les symptômes reviennent, n'augmentez pas la dose si les symptômes s'aggravent et ne mélangez pas avec d'autres produits apparemment inoffensifs.

Différents types de surdité chez le chat

Surdité congénitale

Le chat sourd à la naissance présente une forme de surdité congénitale qui peut être héréditaire comme dans le cas des chats blancs, ou acquise à la suite de malformations, d'infections intra-utérines ou d'expositions à des toxines au stade embryonnaire :

  • Les chats blancs sont porteurs du gène dominant de pigmentation de la robe blanche « W » (W pour « White ») mais ils ne sont pas tous sourds pour autant.
  • La surdité héréditaire congénitale de perception concerne seulement 5 à 10 % des chats blancs. S'ils ont en plus un œil bleu clair, la prévalence monte à 10 ou 20 % et si le chat à deux yeux bleus clairs, la prévalence est de 20 à 40 %.

Il semblerait que les chats blancs de races soient moins touchés que ceux issus de croisement, mais cela n'a pas encore été vérifié. Les chats de race Siamois, Sacré de Birmanie, Oriental et Persan ayant des yeux bleus foncés et le gène récessif cs qui « dilue le blanc » ne sont pas sourds. Par contre, le persan blanc aux yeux bleus clairs peut-être sourd. C'est l'intensité du bleu qui est liée à la surdité.

Chez les chats à poils longs, la prévalence d'être atteints de surdité bilatérale est supérieure à celle que l'on trouve chez les chats à poils courts. Les chatons blancs ne naissent pas sourds mais le deviennent vers la troisième semaine. On ne teste pas l'audition des chatons blancs avant 2 mois lorsque la couleur yeux est définitive.

Remarque : la surdité héréditaire liée à la pigmentation de la robe et des yeux n'est pas spécifique au chat, on la retrouve chez le chien, la souris, les ruminants, l'homme (syndrome de Waardenburg).

Surdité acquise chez le chat

La surdité peut être causée par :

  • des otites ;
  • des agents toxiques (certains antibiotiques font disparaître les cellules sensorielles de la cochlée) ;
  • la presbyacousie (processus dégénératif lié au vieillissement) ;
  • les traumatismes sonores liés à un bruit (coup de feu, pétard) et traumatismes crâniens ;
  • les méningites ;
  • les lésions au système nerveux centrales ;
  • les cancers.

Chats sourds : sont-ils normaux ?

C'est une question fréquemment postée sur les forums de la part des propriétaires faisant mention du caractère agressif et imprévisible de leur chat sourd.

Le chat qui est sourd de naissance a un cerveau parfaitement normal et n'est pas fou. Si son handicap est connu et respecté, le chat se conduira bien.

Lorsque la surdité est une conséquence d'une pathologie, elle est souvent accompagnée d'autres signes cliniques qui sont irritants et douloureux : le chat en souffrance peut-être agressif.

À noter : dans les affections toxiques, on suspecte la présence d'acouphènes qui sont des sensations auditives comme des bourdonnements et sifflements se produisant en l'absence de toute vibration de l'air environnant. Le chat ne peut nous en faire part mais certains comportements anormaux tels que l'hyperactivité ou les miaulements intempestifs pourront suggérer la présence de tels symptômes.

Le chat sourd s'appuie sur les informations visuelles et tactiles pour compenser son handicap. Ces sens lui permettent de détecter rapidement la présence de personnes ou animaux :

  • Avec ces vibrisses, il perçoit les mouvements, les vibrations et déplacements d'air.
  • Grâce à ses coussinets, il perçoit les vibrations du sol émises par un corps en mouvement.
  • Avec son nez, il perçoit les odeurs nouvelles.

La surdité du chat n'influence pas ses relations avec ses congénères. Les chats sont peu vocaux et leurs sons sont toujours accompagnés de postures qui montrent clairement leurs intentions et états émotifs. La présence d'un autre animal de compagnie peut être une béquille à l'handicap du chat sourd si les animaux s'entendent bien.

Un chien peut-être très protecteur vis-à-vis du chat handicapé. Les réactions des autres animaux renseignent le chat sourd sur les événements hors de la portée de son champs visuel.

Il y a deux sources de dangers à l'extérieur pour un chat sourd : les engins mobiles et les éventuels prédateurs (chiens, renards…) :

  • Vous pouvez confiner le chat à l'intérieur : si le chat n'a jamais eu accès à l'extérieur, cela ne devrait pas poser problème.
  • Pour les chats d'extérieur devenu sourds suite à une maladie, un traumatisme ou pour cause de vieillesse, cela peut s'avérer plus compliqué. Si vous n'avez pas dans votre voisinage immédiat une route passante ou des chiens, vous pouvez laisser sortir votre chat lorsque vous êtes à la maison.

Le chat devenu sourd connaît le monde et ses dangers mais il est surtout conscient de cette nouvelle faiblesse, ce qui l'amènera naturellement à être plus anxieux et plus prudent.

Conseils pour vivre avec un chat sourd

Pour qu'un chat sourd se sente bien et en sécurité, il est important de :

  • Ne pas approcher et toucher un chat sourd si on se trouve hors de son champ visuel pour éviter toute mauvaise réaction éventuelle si celui-ci est surpris.
  • Observer s'il met en place des routines, des trajets : noter les heures et les lieux. Essayer de les respecter et de s'y adapter pour ne pas stresser le chat qui organise son territoire de manière spatio-temporel : telle activité à tel endroit sur telle plage horaire.

Le chat sait se faire comprendre lorsqu'il a faim, qu'il veut des câlins, qu'il veut sortir, qu'il veut jouer ou qu'il veut rester seul.

Les humains communiquent par la parole, le dialogue, les ordres, mais le chat repère surtout notre humeur et y répond, c'est pourquoi parler à un chat sourd a son intérêt : il distingue nos mimiques et notre langage corporel trahit notre motivation et notre état émotionnel.

Nous avons besoin de lui communiquer 2 choses : se montrer quand on le cherche et arrêter un comportement indésirable. Une technique de dressage consiste remplacer le signal sonore qu'était « son nom » par un signal visuel ou tactile : vous pouvez associer une torche éclairée à toute activité de plaisir :

  • Ainsi, éclairez la torche avant de donner les repas (pas d'alimentation en libre service pendant l'entraînement), lorsque vous l'invitez à jouer, à être câliné, lorsque vous lui offrez une friandise ou le brossez (s'il aime cela).
  • Ce geste doit être répétitif et systématique pour que l'animal associe la lumière à votre offre d'interactions.
  • Vous pouvez aussi utiliser un signal tactile comme le port d'un collier télécommandé qui vibre que vous associerez uniquement à ces mêmes activités plaisantes. L'avantage de ce dernier, c'est que vous pouvez « appeler le chat » même s'il est hors de votre vue, c'est plus immédiat.

Pour interdire quelque chose, ayez un signal de la main qui indique naturellement votre rejet ou refus. Faites le signe et montrez à votre chat votre mécontentement (descendez-le de la table, de vos genoux, ou autres). Ce geste doit être systématique.

Chien sourd

Chien sourd : définition et causes

Un chien est considéré comme sourd lorsqu'il n'entend pas ou a beaucoup de mal à entendre les bruits qui l'entourent.

Il existe deux types de surdité canine :

  • La surdité héréditaire : elle touche les chiots dès leur naissance et est due à un problème héréditaire ou génétique.
  • La surdité accidentelle : elle est causée durant la vie du chien par une maladie ou un accident.

Un chien peut être sourd d'une oreille ou des deux.

Bon à savoir : les races au pelage blanc (dalmatiens, bull-terrier, bichons maltais, etc.) sont plus souvent sujettes à des troubles de l'audition.

Audition du chien

En règle générale, un chien a une bien meilleure ouïe que l'homme, notamment dans la perception des sons aigus.

Il n'empêche que les chiens peuvent, comme les hommes, être atteints de problèmes de surdité. Leur appareil auditif est d'ailleurs particulièrement sensible, d'où l'intérêt de toujours prendre soin des oreilles d'un chien.

La perte d'audition chez le chien n'est pas forcément dramatique. Le chien peut en effet se repérer grâce à ses autres sens (notamment l'odorat). Il convient cependant d'accorder une certaine attention à un chien sourd, notamment lors de son éducation.

Causes de la surdité du chien

La surdité du chien peut être provoquée par de nombreux facteurs :

  • surdité héréditaire et génétique,
  • nettoyage trop violent ou fréquent des conduits auditifs,
  • perforation du tympan,
  • choc du conduit auditif,
  • otite mal soignée,
  • tumeur du conduit auditif,
  • vieillissement, etc.

Il s'agit donc d'un handicap qui peut toucher toutes les races de chien et à tous les moments de la vie.

Repérage d'un chien sourd

Au moment d'adopter un chien, il est important de vérifier son audition. Il est aussi utile de repérer si votre chien âgé développe des problèmes d'audition.

En effet, un chien sourd nécessite une certaine attention et est plus exposé aux risques d'accident.

À quel âge se déclare la surdité du chien ?

Si vous décidez d'acheter un chiot dans un élevage canin, il est important de repérer rapidement sa surdité.

L'audition d'un chiot est parfaitement fonctionnelle entre ses 2 et 3 semaines. On peut donc repérer un chiot sourd directement dans l'élevage ou dès son arrivée à la maison.

Lorsqu'elle est causée par un accident ou une maladie, la surdité peut survenir à tout moment. Mais il est particulièrement important de faire attention à l'état de santé d'un chien âgé.

Bon à savoir : en cas de surdité du chiot, vous pouvez demander un dédommagement à votre éleveur canin. Il faut savoir qu'un chien sourd a peu de chances d'être confirmé au LOF.

Comment identifier un chiot sourd ?

De nombreux détails peuvent vous permettre de repérer la surdité d'un chiot ou d'un chien adulte :

  • Il ne répond plus à son nom.
  • Il dort beaucoup et a plus de mal à se réveiller que les autres chiens.
  • Il est peu joueur.
  • Il ne réagit pas aux bruits soudains (aucun sursaut). 
  • Il est surpris plus facilement et peut se montrer agressif.
  • Il aboie beaucoup et plus fort que les autres chiens.

Comment dépister la surdité du chien ?

Pour être sûr à 100 % qu'un chien est sourd, il suffit de l'emmener en consultation vétérinaire.

Un vétérinaire pourra ausculter l'animal et mener différents tests (IRM, examen du conduit auditif, etc.) pour déterminer la surdité et ses causes.

Ce passage par un vétérinaire est indispensable car il peut vous permettre de déterminer si la surdité est causée par un problème plus grave (par exemple une tumeur).

Chien sourd : éducation

Si vous décidez d'adopter un chiot sourd, il sera important de vous adapter à son handicap.

Il est tout à fait possible d'éduquer un chiot sourd, mais cela nécessite d'identifier rapidement la surdité et d'adapter son éducation en conséquence.

Éduquer un chien atteint de problèmes d'audition va nécessiter de vous appuyer exclusivement :

  • Sur des gestes : les ordres comme « assis », « debout » ou « couché » devront être remplacés par des gestes facilement identifiables.
  • Sur des récompenses : si la friandise pour chien est déjà très importante dans une éducation classique, elle l'est encore plus pour le dressage d'un chien sourd.

Le contact visuel entre vous et l'animal sera primordial et vous devez donc apprendre au chien à rester près de vous et à vous observer régulièrement.

Problèmes de santé chez le chien sourd

Il est important de noter que la surdité d'un chien peut être le symptôme d'un problème de santé plus grave : infection du conduit auditif, otite, tumeur, etc.

Seul un examen vétérinaire vous permet d'être sûr de l'état de santé du chien et de savoir comment celui-ci va évoluer.

Ceci mis à part, il est important de toujours surveiller un chien atteint de surdité. Ce dernier risque en effet d'être plus distrait et il faut notamment bien faire attention à lui lorsque vous vous situez à proximité de la circulation.